Comment vendre sur les marketplaces

Les places de marché, ou plus communément appelées marketplaces, sont un modèle économique qui s’est largement développé ces dernières années. Ce modèle profite aux acheteurs qui ont un large choix de produits, tandis que les vendeurs eux profitent de la notoriété, de l’audience et de la sécurité de paiement de ces marketplaces telles qu’Amazon, Cdiscount, Rakuten, Rueducommerce ou encore Fnac Darty. Découvrez dans notre article ce qu’il faut savoir sur les marketplaces en 2021 pour réussir ses ventes.

Qu’est-ce qu’une marketplace ?

Une place de marché est une plateforme internet multi-vendeurs, sur laquelle des e-commerçants, vendeurs particuliers ou vendeurs professionnels, qui possèdent ou non un site e-commerce, peuvent proposer leurs produits moyennant une commission pour chaque vente.

Comment vendre sur une marketplace ?

Si vous êtes vendeur, vous devez tout d’abord importer votre catalogue. Chaque marketplace possède des règles spécifiques concernant cette importation, c’est pourquoi faire appel à un gestionnaire de flux tel que Shoppingfeed par exemple, vous permettra d’automatiser et de simplifier votre import catalogue.


Pour connaître les spécificités des gestionnaires de flux, nous vous invitons à lire notre article dédié.

 

Lorsque vos produits sont présents sur la place de marché de votre choix, le client peut procéder à son achat. Une fois cette action effectuée, la commande vous est transmise et vous pouvez soit vous charger de l’expédition, ou alors la déléguer dans des cas exceptionnels comme nous le verrons dans le paragraphe suivant.

Comment se déroulent les livraisons lorsque l’on vend sur une marketplace ?

En tant que vendeur, vous devez préparer votre logistique de livraison en amont. Vous devez savoir comment seront expédiés vos produits avant même de les proposer à la vente puisqu’une fois ces derniers vendus, vous avez un délai imparti pour les envoyer.


Plusieurs types de livraisons s’offrent à vous :


– Gérer votre propre logistique : avec un outil tel que myFulfillment qui vous permettra de piloter votre logistique depuis une interface unique accessible en SaaS, même si vous vendez en dropshipping.


– Expédier via la marketplace : en effet, ces dernières proposent leurs propres méthodes de livraison : envoi simple, envoi suivi, envoi via Chronopost, Colissimo, etc. Elles proposent une grille tarifaire et des conditions d’expéditions pré-établies.


– Déléguer votre logistique à la marketplace : lorsque vous vendez sur certaines places de marché, vous avez la possibilité de leur confier votre logistique par exemple sur Amazon avec leur programme FBA “Fulfillment by Amazon” ou encore sur Cdiscount avec le programme “Expédié par Cdiscount”. La marketplace s’occupe de stocker vos produits, puis de les envoyer directement aux clients lorsqu’une vente est effectuée.


Déléguer votre logistique à une marketplace possède des avantages et des inconvénients. Vous profitez alors de l’expertise logistique de celle-ci et cela vous ouvre les portes du marché européen. Cependant, vous ne maîtrisez plus votre chaîne logistique et cela risque de vous rendre dépendant à une place de marché pour effectuer des ventes.

Comment développer ses ventes sur les marketplaces ?

La concurrence se fait de plus en plus rude sur ces places de marché. Une multitude de vendeurs sont déjà présents dans votre secteur d’activité, et vous vous demandez comment vous démarquer ?

Notre solution de repricing automatique vous aidera à booster vos ventes sur les marketplaces. Comment ? Grâce à une mise à jour automatique de vos prix calculée en fonction de vos concurrents et de vos besoins de marge, pour être toujours compétitif et rentable. Notre outil vous permet également de remporter la buy box et ainsi devenir le meilleur vendeur des places de marché.


Si vous ne connaissez pas encore toutes les ficelles de la buy box Amazon, découvrez notre article dédié.

Quelles solutions de paiement utiliser lorsque l’on vend sur les marketplaces ?

La marketplace est garante du paiement entre le vendeur et l’acheteur, ce qui permet de rassurer ce dernier. C’est la marketplace qui contrôle le système de paiement, il s’agit d’un service d’encaissement pour le compte d’un tiers : ici, le vendeur. Ainsi, la marketplace peut prélever les commissions sur les ventes avant de reverser les sommes au vendeur. Les commissions varient selon les marketplaces, et sont généralement comprises entre 0,25% et 2%.

Quel est le tarif pour vendre sur une marketplace ?

Les tarifs d’abonnement des marketplaces sont propres à chacune. Voici un petit récapitulatif :


Amazon : 39€/mois

Cdiscount : 39,99€/mois

Rakuten propose 4 types d’abonnement, les commissions sur les produits varient selon le type d’abonnement :

– Classique : 39€/mois

– Advanced : 99€/mois

– Premium : 299€/mois

– Absolute : 499€/mois

Fnac Darty : 39€/mois

Mano Mano : 100€/mois

Back Market : 50€/mois

Rue du Commerce : 40€/mois

La Redoute : 49€/mois


À ces frais s’ajoutent des commissions pour chaque vente réalisée ainsi que des frais de gestion.



Vendre sur une marketplace vous ouvrira de nombreuses portes, d’autant plus que ces dernières se multiplient avec les années. Aujourd’hui, les marketplaces généralistes comme Amazon ou Rue du Commerce ne sont plus les seules, vous pouvez également trouver des marketplaces spécialisées dans certains types de produits. Par exemple, La Redoute dans le secteur mode et beauté, Conforama pour ce qui est maison ou décoration ou encore Leroy Merlin ou Mano Mano pour les articles de bricolage.

De quoi diversifier vos canaux de vente et ainsi, vos ventes.